fbpx

Attends un peu…ouvre les yeux…essaye encore !

Hier soir, vers 21h, j’ai décidé de faire une vidéo. Okay, en fait, j’ai décidé un peu plus tôt de faire cette vidéo. Je m’étais préparée mentalement à parler de mon agence ISA, il y a pas mal de changement en ce moment et je voulais marquer le coup avec une jolie vidéo de présentation. Mais voilà, après une bonne heure de préparation, les mots n’arrivaient pas…sur papier, j’en avais pas mal mais à l’oral, j’avais comme un blocage. Là, j’ai su…Que je n’allais pas faire cette vidéo. J’étais pourtant maquillée (20 minutes devant un tuto Youtube), apprêtée mais quelque chose manquait. Impossible de savoir quoi… Est-ce que cela vous est déjà arrivé ? D’avoir envie de faire quelque chose d’important, de vous préparer mentalement et physiquement à le faire puis vous « dégonfler » ? Pendant ma préparation, j’avais communiqué en story sur Instagram et j’avais demandé à ma communauté de me suggérer des idées de sujets à aborder en vidéo. J’ai regardé en me disant que peut être j’allais avoir une suggestion intéressante et donc une autre idée de vidéo…Bingo ! On m’a demandé comment je faisais pour gérer autant de projets, une question qui revient très souvent. C’était le moment d’en parler. 


Qu’est-ce qu’il faut retenir de cette histoire ? 
  1. Ce n’est pas parce que vous planifiez quelque chose et que les choses ne se passent pas comme prévu qu’il faut laisser tomber. Vous connaissez sûrement cette citation qui dit que lorsqu’une porte se ferme, une autre s’ouvre ? Hé bien, sachez que si vous n’ouvrez pas les yeux et que vous retournez en arrière, vous ne verrez pas la nouvelle porte. Continuez à avancer…l’autre porte est là…pas très loin. 
  2. Il n’y a pas de drame ! J’en ai parlé dans mon e-book « Vivre d’amour », les imprévus font tellement partis de notre vie qu’on doit apprendre à leur laisser une place. Souvent, ils nous permettent de grandir, perfectionner notre art ou créer…
  3. L’énergie que l’on déploie lorsqu’on s’attelle à une tâche qui nous enchante n’est pas la même que celle que l’on a lorsqu’on se force à accomplir une tâche. 

J’en ai parlé rapidement dans la vidéo plus haut : j’ai plusieurs activités, plusieurs projets et c’est loin d’être évident au quotidien ! Je vous assure…Mais je tiens à utiliser tout mon cœur dans une tâche, c’est comme cela qu’on impacte son monde, non ?


Leave a comment