Oser dire « oui » avant de se sentir prêt.

Je me suis lancée presqu’au hasard en tant que conférencière il y a 4 ans. À la base, c’était un défi lancé par une amie dirigeante d’un groupe média. Elle m’avait demandé de venir parler de l’audace dans le cadre de l’entrepreneuriat pour une conférence avec des chefs d’entreprise. J’ai dit « oui »  avant de me sentir prête.

J’avais 3 mois pour me préparer à prendre la parole devant une cinquantaine de personnes et une caméra en direct. 3 mois pour commencer une partie de mon travail en tant qu’impactrice (oui, je viens d’inventer ce mot). Cette préparation s’est faite en 3 actes. 

1/ La préparation mentale 

C’est là que tout commence. Et dans ma tête, j’avais imaginé mon discours. 

Je n’avais pas peur puisque depuis petite, j’ai eu plusieurs occasions de prendre la parole devant un groupe de personnes. Dans mon lycée par exemple, j’ai été très investie allant même jusqu’à organiser des débats ou des journées d’activités. Je réalise avec le temps que cela a été une excellente formation pour moi à la prise de parole, d’autant que les publics jeunes ne sont pas forcément les plus avenants.

2/ La préparation scénique 

Être face à un public, qu’il y ait une scène ou non, demande un autre type de préparation : celui du show. Et non, cela n’est pas réservé aux personnes du monde du spectacle !

Comment garder l’attention de son public ? Comment transmettre un message qui marque ? Ce genre de questions, on peut se les poser que l’on soit dans un cadre formel (réunion d’entreprise) comme dans un cadre informel.

3/ Rester authentique quoi qu’il arrive

J’ai le sens du challenge, du coup je ne prépare rien au millimètre près. Je sais que certains orateurs aiment préparer leurs discours à la lettre. Personnellement, je préfère préparer les grandes lignes de mon discours ou de ma conférence et laisser place au naturel, me laisser porter par ce qui se passe. Etant fine observatrice, j’analyse durant ma prise de parole les réactions et je vois si je dois ajuster mon plan. C’est aussi pour cette raison qu’aucune de mes conférences ou ateliers sont les mêmes. On y apprend la même chose mais l’art et la manière de vous le transmettre vont différer selon le public. Avoir des choses à dire c’est bien mais savoir les dire c’est mieux, non ?

Mon prochain atelier sur la prise de parole en public aura lieu bientôt ! Stay tuned! 


Leave a comment