Comment se remettre d’une rupture amoureuse ?

À 17 ans, j’ai rencontré celui qui allait devenir mon premier mari. J’ignorais qu’il deviendrait mon “premier” mari lorsque nous nous sommes mariés. Je pensais que je finirais ma vie avec lui et j’étais déterminée à le faire. Nous sommes restés ensemble pendant 10 ans environ et nous avons eu une magnifique petite fille qui ne nous a jamais connu ensemble. Je te laisse imaginé le nombre de projets que nous avions…et comment tout s’est effondré lorsqu’il m’a quitté. J’ai vécu un sentiment profond d’humiliation, d’abondon et de rejet car, comme dans beaucoup de ruptures amoureuses, rien ne s’est fait avec douceur. Alors tu peux être sûre que je sais combien c’est difficile de se remettre d’une rupture surtout lorsqu’on a l’impression d’avoir tout donné dans cette relation.

Serais-je capable d’aimer encore comme ça ? De me donner entièrement ? Mon coeur a été tellement blessé, je ne veux plus souffrir.

C’est le genre de pensées que j’ai eu et je me dis que peut être tu es dans cette situation. Si oui, je voudrais te partager quelques trucs qui m’ont aidé à surmonter la rupture et à oser croire encore en l’amour.

  1. Tout passe : même la douleur dès le moment où on accepte de la voir en face.

    La douleur sentimentale est parfois physique. Je l’ai ressenti à différents endroits (mal au coeur, boule à la gorge mais aussi amaigrissement, et j’ai tellement pleuré ! Au moment où j’étais à terre, si l’on m’avait dit que j’irais beaucoup mieux sans mon ex-mari et que je rencontrerais un homme extraordinaire qui en plus de m’aimer intensément, m’aiderait à grandir et briller, je n’y aurai pas cru. Quand on est blessé, on a tendance à faire une fixation sur notre douleur. Imagine un homme dans un hopîtal avec un couteau planté dans le bras. Oui, l’image est affreuse je le sais. Tu pourras dire tous les mots d’amour à cette homme, tant que personne n’aura retiré le couteau et soigné sa blessure, il aura du mal à entendre et écouter autre chose que sa souffrance. J’ai été cet homme. Et lorsque tu es encore dans ta douleur, tu lui ressembles aussi. Il est absolument inutile de chercher à rencontrer quelqu’un dans cet état car tu entreras dans une relation avec le pire de toi-même…oui, car qui peut donner le meilleur avec une épine dans le coeur ? Et se dire que cette personne pourra ôter le couteau c’est demander beaucoup à une personne qui n’est ni à l’origine de cette blessure et qui a peut être (assurément) elle-même ses propres blessures à gérer. Et puis, imaginons qu’il ôte mal ce couteau et que la plaie s’élargie, ou qu’il y a une infection, tu risques de faire de cette personne la responsable de cette nouvelle blessure. Non, prends le temps de guérir. Oui, ça fait mal de guérir car pour y arriver il faut impérativement commencer par accepter de regarder sa douleur en face. Si c’est trop dur, n’hésite pas à te faire accompagner par un psy, un coach ou les deux !

  2. Il ne s’agit pas forcément de faire confiance à un homme…à Dieu c’est suffisant !

    J’ai entendu beaucoup de femmes me dire “J’ai du mal à faire confiance aux hommes”. Et s’il ne s’agissait pas de faire confiance aux hommes mais plutôt à Dieu ? Je veux dire, tous les êtres humains sont faillibles, toi-même tu l’es. Combien de fois t’es-tu retrouvée à blesser une personne que tu aimais sans le vouloir ? Et non, ne me dis pas que tu n’as jamais blessé personne, c’est humainement impossible ! Peut-on demander aux autres de faire quelque chose que nous-même sommes incapable de faire ? Non. Alors, est-ce que je te dis d’accepter n’importe qui sous pretexte que de toute façon, tu seras forcément déçue ? Non.

    Ce que je te dis c’est d’avoir des attentes réalistes qui ne seront pas liés uniquement à ta blessure mais plutôt à la femme que tu es et à tes besoins. Lorsqu’une femme me dit qu’elle n’arrives pas à faire confiance aux hommes, elle me dit en réalité que son ex l’a tellement blessé qu’elle a endurçi son coeur et refuse de l’ouvrir de peur d’être à nouveau blessé. Mais dans le même temps, elle espère (parfois secrètement) rencontrer quelqu’un qui saura prendre soin d’elle et de son coeur. N’est-ce pas paradoxal ? Tu veux donc quelqu’un qui sera d’accord pour gérer ton coeur endurci ? Voilà pourquoi mon conseil numéro 1 est primordial. Ensuite, parce que nous ne sommes que des humains et que les bonnes choses peuvent prendre du temps, je te conseille de te remettre à Dieu et de lui faire confiance. D’avoir la foi dans le fait qu’il mettra sur ton chemin une personne qui saura t’aimer à ta juste valeur. Et lorsque je dis avoir la foi, elle doit se manifester cette foi. Il ne s’agit pas juste de penser “Dieu fera”, il s’agit d’agir en ce sens. Personnellement, avant de rencontrer mon fiancé, lorsque j’avais pleinement accepté mon divorce, j’ai beaucoup prié. Déjà, j’ai pris conscience qu’il me fallait un David, un homme bon et patient, doux et fort. Un guerrier au grand coeur qui saura voir en moi ce que moi-même, parfois, je ne vois pas. Car David était aussi un visionnaire. Ma prière était aussi précise car j’avais pris le temps d’affronter mes blessures et de réflechir à mon identité afin de savoir ce qu’il me fallait vraiment. Ensuite, plusieurs hommes se sont présentés à moi et à chaque rencontre, j’ai rappelé à Dieu que je lui faisais confiance. Il a éloigné à sa manière chacun d’entre eux et j’ai reconnu mon David (qui ne s’appelle pas David hein^^) dès que je l’ai rencontré. Nous nous sommes fiancés par la grâce du Dieu Très Haut !

  3. Ce qui est passé n’est pas ton futur : accepte que la vie est une aventure pleine de découvertes.

    Une chose difficile lorsque l’on doit tourner la page dans une relation ce sont aussi les projections et les projets. On s’était tellement projeté dans cette relation qu’il nous semble impensable de repenser notre vie différemment. Et c’est là que le bât blesse puisque l’on continue de se nourrir de projets qui ne sont plus d’actualités puisqu’ils ont été fait avec une personne qui n’est plus dans notre vie. Oui, si tu rêvais de voyager et de t’installer à l’étranger, tu peux toujours le faire. Simplement, oublies l’idée que c’était avec cette personne ou une personne en remplacement. La vie est tellement bien faite que lorsque tu laisses de la place pour de la nouveauté, tu découvres des bénédictions que tu n’imaginais même pas. Aussi, je t’invite à faire la distinction entre ce que tu imaginais avec ton ex et ce que tu imaginais tout court. Certaines de tes projections étaient totallement influencé par ton ex, d’autres par la personne que tu es. Il te faut prendre le temps d’éclaircir ces points et surtout, accepter que la fin de cette relation t’amène à vivre un renouveau dans ta vie. Mais tant que tu ne lâches pas cette ancienne relation, tu ne verras pas le bonheur du renouveau. Je ne sais pas pour toi mais moi, j’aimais beaucoup les rentrées scolaires. Quand septembre arrivait, j’allais dans une nouvelle classe et j’allais avoir de nouvelles fournitures scolaires. Je voyais cette période comme la possibilité de faire différemment, de tout recommencer mais aussi de grandir. Tu peux aussi voir la fin de cette relation qui t’as blessé comme la fin d’une année scolaire et te dire que tu dois entrer dans une période estivale qui va te préparer à la rentrée. Que ton été dure 2 mois ou 6 mois n’a pas d’importance, ce qui compte c’est que tu puisses évoluer durant cette période. Faire un bilan, reprendre des forces en profitant du soleil, t’aimer mieux…

Comments:

Post a Comment:

a
457 BigBlue Street, NY 10013
(315) 5512-2579
everlead@mikado.com

    User registration

    Reset Password