C’est quoi le bonheur ?

Le bon-heur ou signe favorable (bon + heur qui signifie « augure ») c’est le fait d’être heureux de manière durable. Quand la joie fait écho à un moment précis et passager, le bonheur fait plutôt référence à un état de satisfaction qui ne disparaît pas au gré des évènements. Es-tu heureux ? C’est la question que je voudrais te poser mais avant d’arriver là, parlons ensemble du bonheur.

Je crois que le bonheur n’existe pas sans malheur ni épreuves. Dans nos sociétés modernes, occidentalisées, on prône l’idée d’un bonheur sans encombres et sans douleurs. Être heureux pour de nombreuses personnes c’est ne plus souffrir ou ne plus avoir de problèmes. Être heureux c’est avoir la chance d’être à l’abri, de pouvoir manger à sa faim (et plus si possible), d’être libre et détaché de toute contrainte. Est-ce l’image que tu as aussi du bonheur ? Si oui, je crois que tu souhaites quelque chose qui en plus d’être inutile n’arrivera pas. Sorry.

Qu’est-ce qui te manque ?

Quand je pose cette question aux personnes que j’accompagne, la réponse est presque souvent la même : l’argent ou l’amour. Parfois, les deux. Lorsque je demande pourquoi l’argent , on me fait part de ses rêves de sécurité ou de liberté. Lorsque je demande pourquoi l’amour, on me parle de solitude ou de sentiments de rejet. Alors souvent, je change la question : qu’est-ce que tu as aujourd’hui pour être heureux ? La réponse qui revient souvent « Tout. Je crois que j’ai tout pour être heureux ! ». C’est incroyable, n’est-ce pas ? Je te rassure, c’est humain. Nous passons tellement de temps à nous focaliser sur ce qui semble nous manquer qu’on oublie ce que nous avons et ce que nous sommes. Car les deux ont leur importance. Ce que tu es te permet d’obtenir ce que tu souhaites. C’est parce que tu es toi, que tu as vécu certaines expériences, appris de nombreuses leçons que tu as pu obtenir un toit, un travail, te marier, etc. Ce qui manque la plupart du temps c’est d’abord la reconnaissance de ce que nous sommes puis de ce que nous possédons déjà.

Bon alors, le lien avec le bonheur dans tout cela ? J’y viens. Suis-moi.

Dans ton intérieur, il se passe quoi ?

Le bonheur, c’est un état d’être n’est-ce pas ? Ce n’est pas un état d’avoir extérieur, c’est un état d’être. C’est ce que tu ressens à l’intérieur, un sentiment profond de satisfaction, de joie. Un sentiment que, tu espère, ne changera pas dans un court délai. Si tu apprends que tu as gagné des millions ou que tu viens de recevoir un héritage, tu penses que tu seras heureux grâce à cet argent alors qu’en réalité c’est le sentiment de sécurité qui te fait du bien. L’idée de savoir que tu n’auras à t’inquiéter de rien, que tes finances seront assurées jusqu’à la fin de tes jours est ce qui te rendra joyeux mais est-ce que tu t’es déjà dit que ce sentiment tu pouvais l’avoir de pleins de manières différentes ? Lorsqu’on y réfléchis, quand tu penses avoir besoin d’argent, tu te rends comptes que ton besoin est bien plus grand en réalité.

Si tu veux être heureux indépendamment des circonstances, il va falloir que tu prennes conscience que rien à l’extérieur de toi ne pourra te rendre heureux. Oui, l’argent, le sexe, les récompenses et j’en passe te rendront joyeux mais cela ne dure qu’un temps. Le bonheur, cet état durable ne dépend pas des circonstances de ta vie. Il dépend de te toi. Tu es le créateur de ta vie.

En vrai, c’est quoi être heureux pour toi ?

Dis-moi en commentaire.

PS : si tu veux aller plus loin sur ta quête du bonheur, tu peux aussi prendre rdv avec moi ici.

No Comments

Post A Comment