Entrepreneurs, pensez à cibler ! ⋆ Jennifer Nzola
911
post-template-default,single,single-post,postid-911,single-format-standard,theme-bridge,bridge-core-1.0.5,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive,elementor-default

Entrepreneurs, pensez à cibler !

L’une des premières règles que l’on apprend en communication et qui est également valable pour le marketing et les fonctions commerciales, c’est que l’on ne peut pas cibler tout le monde. Je rencontre encore beaucoup d’entrepreneurs qui disent avec un grand sourire « moi, je cible tout le monde !  » ou encore « mon produit s’adresse à tout le monde ! ».  Humainement, cela n’a pas de sens, alors imaginez en stratégies de communication ?

Dans la vie de tous les jours, notre discours change en fonction des personnes que l’on rencontre. Le type de relation que nous avons avec notre interlocuteur définit le niveau de familiarité dans notre discours. Le contexte dans lequel nous rencontrons nos interlocuteurs, leur statut, leur âge mais aussi notre éducation ou encore nos intentions, peuvent tout changer dans notre discours et dans notre manière d’apporter un message à l’autre. La communication est une matière qui étudie les interactions et leurs effets. La stratégie de communication dans une organisation permet d’appliquer ces principes pour obtenir certains effets.

Définir sa cible principale 

« À qui parlez-vous et à qui vendez-vous ? »

Quelques soient les produits ou les services que vous proposez, vous devez être en mesure de pouvoir répondre à ces 2 questions. La différence entre ces questions réside dans la finalité du projet. La première définit la cible de communication à qui l’on souhaite faire passer un message impactant, la seconde la cible marketing pour qui l’on souhaite générer un achat. Evidemment, on pourrait se dire que l’on parle uniquement à ceux à qui l’on vend nos services/produits mais si vous souhaitez être fin stratège, je vous déconseille de limiter votre cible de communication à votre cible marketing. La raison est simple : vous pouvez vous adressez à des profils « vecteurs » de communication qui ne seront pas utilisateurs de vos services/produits mais qui seront en mesure de les recommander. On peut parler d’influenceurs, et croyez-moi, les influenceurs ne sont pas uniquement des Youtubeurs/blogeurs/instagrameurs. Par influenceur, je parle de toutes ces personnes qui peuvent interagir directement avec votre cible finale et amener un haut niveau d’engagement (actions) de votre cible principale.  Ainsi, on peut intégrer dans les cibles à prendre en compte les journalistes, les partenaires ou tout profil qui va recevoir votre message et le partager, parfois massivement, à votre cible principale.

Définir votre cible, en communication, c’est en fait définir le profil des personnes qui vont recevoir votre message mais aussi celui de celles et ceux qui peuvent le partager.

Travailler sur ses autres cibles

En réalité, il y a une cible principale qui répond à des caractéristiques que vous avez établies en lien avec ce que vous proposer. Cependant, plus on creuse, plus on peut segmenter. Ainsi, à l’intérieur de votre cible générale, on trouve votre cœur de cible. On peut dire en quelque sorte que c’est le profil idéal de votre utilisateur. La cible secondaire, intermédiaire ou relais, est composée de tous ces profils qui ne vont pas forcément utiliser vos services/produits mais qui seront capables de vous recommander. Ces personnes, vous devez aussi leur parler, les considérer. Je vais vous donner un exemple.

Admettons que vous proposez des produits pour les nouveaux parents. Vous avez une boutique en ligne qui a pour but de leur vendre directement vos produits. Votre cible principale ce sont les parents, votre cœur de cible peut être les parents qui ont leur premier enfant à qui vous proposez énormément de conseils adaptés. Votre cible intermédiaire ? Les maternités, PMI ou autres lieux en relation directe avec votre cible et susceptible de parler de vous. Obtenir un contrat avec une maternité ou une clinique peut booster votre visibilité, ainsi que votre chiffre d’affaire de manière significative.

Bon alors, on cible tout le monde ou pas ? 

Jamais ! On ne cible jamais tout le monde. On cible des profils qui peuvent être différents sur certains aspects mais qui possèdent des caractéristiques communes en lien direct avec vos produits/services et qui sont liés entre eux.

Si vous ne savez pas comment cibler, je vous invite à faire appel à un professionnel. Le ciblage est important puisque c’est grâce à cela que vous pouvez faire passer des messages pertinents, clairs et impactants qui s’adressent aux bonnes personnes, de la bonne manière et au bon moment !

No Comments

Post A Comment