Q/R (LinkedIn) : Comment faites-vous pour rester toujours motivé ? ⋆ Jennifer Nzola
16342
post-template-default,single,single-post,postid-16342,single-format-standard,theme-bridge,bridge-core-1.0.5,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive,elementor-default

Q/R (LinkedIn) : Comment faites-vous pour rester toujours motivé ?

Je reçois souvent des messages privés sur Facebook ou LinkedIn dans lesquels on me pose des questions suite à certaines de mes publications. Avec l’accord des personnes à l’origine de ces questions, je vous partage ici des éléments de réponse. 

« Bonjour Jennifer (…) j’admire beaucoup votre courage, votre détermination, vous prenez chaque point de la vie comme un challenge. J’aimerais savoir ce qui fait vraiment votre motivation et comment vous la conserver chaque jour ? »

R. K.

La motivation au quotidien

Je mentirais si vous je vous disais que j’étais motivée tous les jours. Il y a des matins où je n’ai pas envie de faire quoi que ce soit. Il y a des matins où je suis fatiguée, où j’ai l’impression que rien ne va et que je suis nulle ! Je vois quelques messieurs rires en se disant « voilà bien un truc de bonne femme ! ».

Ce qui en soit n’est pas totalement erroné au sens où comme beaucoup de femmes, je suis sensible à mon cycle. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat, ce n’est pas honteux de le reconnaître (ou d’en parler) et cela ne me rend pas forcément moins efficace. En fait, j’apprends à surfer sur les vagues émotionnelles et à les utiliser à mon avantage. Les jours où je ne veux rien faire sont des jours que j’utilise pour me reposer, faire des activités ou des tâches reposantes qui me demandent une faible intensité de réflexion. J’évite de prendre des décisions importantes ces jours-là. Je prends le temps qu’il me faut pour relativiser et surtout j’accepte de me remettre en question. S’il y a bien une activité que nous, humains, n’apprécions pas beaucoup c’est celle-là. Pourtant la remise en question est importante car elle nous permet d’évoluer en décidant d’accepter les choses qui nous agacent ou de les changer.

Pour rester motiver au quotidien, je prends chaque jour comme il vient avec son lot de défis et de merveilles. J’utilise mon énergie pour appréhender les choses qui me sont utiles dans ma croissance et ma mission de vie. 

Gérer les imprévus

Je vais vous partager des exemples concrets afin de vous permettre de mieux appréhender ce que je dis. Je vais vous expliquer comment je gagne du temps et conserve mon énergie pour les choses utiles. 

Ce matin, j’avais un appel en visio à 9h. Je comptais partir de chez moi à 10h pour arriver au SME (salon professionnel annuel à Paris) à 11h. Mon rdv a pris fin plus tôt que prévu, j’avais plus de temps et j’en ai profité pour faire un live dans le groupe privé Facebook Le Cercle des Audacieuses.

Je suis sortie de chez moi à l’heure mais j’ai eu 2 trains supprimés. J’ai dû faire un détour vers une autre gare où j’ai eu un autre train supprimé puis un retard. Embêtant n’est-ce pas ? Pas tant que ça puisque je n’avais pas de rendez-vous à une heure fixe, ensuite j’en ai profité pour travailler sur mes réseaux sociaux et vous écrire ce que vous êtes en train de lire. A l’heure où je vous écris, il est 11h32, je ne suis pas encore arrivée à ma destination mais j’ai utilisé ce temps que j’avais pour avancer. 

Une autre des grandes difficultés des humains que nous sommes est notre quasi obsession à vouloir tout maîtriser. Le problème c’est que plus on veut maîtriser les choses moins on gère les imprévus. Or, dans les imprévus il y a énormément d’opportunités à saisir. 

Ce matin, je me suis dit que je n’avais pas d’idées précises de ce j’allais découvrir au SME mais je me suis disposée à y passer un bon moment. La dernière fois que j’y étais, j’ai été interviewée par un média sur mes activités. Plus de 10 000 personnes avaient vu ma vidéo. Ce n’était pas prévu mais j’étais préparée.

L’importance de la préparation 

Je parle souvent de la préparation car il me semble évident que j’ai été préparé à vivre tout ce que je vis actuellement. J’ai étudié la communication et le marketing car j’aimais bien-être dans les coulisses. Je ne voulais pas être sur le devant de la scène. Je voulais aider les gens en leur disant comment se valoriser sans mentir. Je voulais travailler avec des marques et des entreprises aux valeurs humanistes pour les aider à faire ressortir le meilleur de ce qu’ils avaient à offrir. Alors forcement lorsque par manigance de l’univers je me suis retrouvée sur le devant de la scène, je n’étais pas très enthousiaste. Sauf que…j’ai toujours été sur le devant de la scène d’une certaine manière !

Pendant toute ma scolarité, j’ai eu un rôle de représentante des élèves : déléguée de classe, déléguée des délégués, présidente de vie scolaire, membre du conseil de discipline et d’administration.. J’ai même chanté sur une scène lors d’un événement que j’avais organisé dans mon lycée.

Je n’ai jamais cherché à me mettre en avant mais les gens me poussaient constamment à prendre la parole et la défense de ceux qui ne savaient ou ne pouvaient s’exprimer. J’ai d’ailleurs longtemps été attirée par la politique mais je n’ai jamais entrepris d’études en ce sens par manque de confiance. Oui, je viens de loin !

Aujourd’hui, je vous parle avec assurance, je ne ressens pas le besoin de me politiser pour faire passer des messages forts et j’affirme mes positions mais rien n’est tombé du ciel sans que je ne travaille. Je me suis préparée, parfois inconsciemment, à me placer devant vous. 
Maintenant que vous savez tout, parlons de vous.

Que faites-vous des « mauvais  » jours ? Comment gérez-vous les imprévus ? Et surtout, à quoi vous êtes-vous préparé ? 
Il est 11h54, je viens d’arriver à Porte Maillot. Je ne sais pas ce que me réserve ma journée mais je sais que tout ce qui se passera me sera d’une grande utilité. 
À bientôt ! 

No Comments

Post A Comment